Article de Presse paru dans Notre Temps

logo_notretemps
r-go-sport-notre-temps

Le vélo qui pédale tout seul

 

Drôle de vélo !

À ses côtés, même le vélo électrique, qui donne pourtant des ailes, semble sportif.

 

Testé et validé par le CHU Ponchaillou de Rennes, le R-Go Sport est le premier vélo à pédaler tout seul !

Et le plus fort, c’est que ce pédalage passif a d’excellents effets sur l’organisme, et pas seulement sur les muscles, parole de médecins. Après dix minutes d’entraînement, il apporte une décontraction totale de la masse musculaire des jambes, une augmentation du retour veineux de 30% (les personnes souffrant de jambes lourdes apprécieront), et une amélioration du taux d’oxygène dans le sang (excellent pour protéger le coeur et le cerveau).

 

Le principe est simple : assis sur une chaise, ou dans un fauteuil devant la TV, on pose les pieds sur le pédalier, et c’est parti.

La machine tourne, les jambes suivent sans effort. Madeleine et Jean-Marc Charpentier, 82 et 90 ans, des lecteurs de Notre Temps qui l’ont testée, racontent : "L’appareil est très stable, il suffit de programmer la vitesse, la durée, le sens de rotation (avant ou arrière). Et ça muscle !" Voilà pourquoi Madeleine encourage son mari à bouger. "Les médecins nous disent de pratiquer une activité physique, mais ce n’est pas si facile. Il fait souvent trop chaud ou trop froid pour sortir, parfois on manque d’énergie…" Pratiquer à domicile, c’est bien plus facile. Et elle l’affirme, son mari marche beaucoup mieux depuis qu’il pédale sans pédaler…

 

L’appareil est accessible aux personnes fragiles, ou souhaitant reprendre progressivement une activité physique.

En cas de spasme ou de contracture, il s’arrête. Il est réglable et adapte l’amplitude du pédalage aux fragilités du genou ou de la hanche. Son prix (3300 € HT) le destine aux centres de remise en forme (90 l’utilisent déjà), salles de sport, Ehpad (il est en service dans 500 maisons de retraite), mais il existe aussi un modèle pour particuliers (2900 € HT). On n'arrête pas le progrès!